Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

L’étiquetage de l’origine des viandes dans la restauration

Depuis le 1er mars 2022, l’origine de la viande servie dans toute la restauration hors domicile doit être indiquée.
actu-étiquetage-origine-viande-restauration
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Lundi 21 mars 2022

À l’issue d’une procédure nécessitant un aval de la Commission européenne et d’un important travail législatif finalisé dans la loi Egalim2 d’octobre 2021, un décret a été publié en janvier dernier, pour renforcer les mentions d’origine des viandes en restauration.

 

Ainsi, depuis le 1er mars 2022, l’origine de la viande (porc, volaille, agneau, mouton) servie dans toute la restauration hors domicile (cantines, restaurants, restaurants d’entreprises) doit être indiquée, comme cela est déjà le cas pour les viandes bovines depuis 2002.

 

L’étiquetage de l’origine des viandes devra mentionner le pays d’élevage et le pays d’abattage, qu’il s’agisse de viandes fraîches, réfrigérées, congelées ou surgelées.

 

Cette nouvelle obligation répond à une attente forte des consommateurs de transparence et de traçabilité sur l’origine des produits qu’ils consomment. Avec la publication de ce décret, le Gouvernement répond à une demande légitime et offre d’avantage d’informations pour permettre aux consommateurs de réaliser des choix d’alimentation éclairés.

 

Si l’information sur l’origine des viandes était déjà délivrée aux consommateurs dans les grandes surfaces et les boucheries, seule celle sur l’origine de la viande bovine était jusque-là obligatoire dans la restauration hors domicile. Cette nouvelle réglementation permet d’étendre l’information aux viandes porcines, ovines et de volaille.

 

Plus d'informations sur le site du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation

 

Télécharger le PDF du décret