Baromètre #8 des CCI Normandes

Publié le 05/06/2020

Découvrez les résultats du premier baromètre mensuel qui permet d’analyser au plus près la situation des entreprises et le moral des dirigeants.

Cette étude menée à l’échelle de la Normandie permet de sonder 500 entreprises représentatives désormais tous les mois soit une centaine sur chaque territoire, réparties comme suit :

  • 31% d’entreprises industrielles
  • 42% d’entreprises du tertiaire
  • 27% de commerces dont 5% de la grande distribution

Les chiffres clés identifiés de la semaine du 2 au 4 juin 2020 :

  • 2/3 des entreprises enregistrent une baisse de chiffre d’affaires par rapport à la même période en 2019
  • Cependant 1/4 des chefs d’entreprise enquêtés ont connu une hausse de CA. En effet pour certains, la période de crise a été l’occasion de diversifier leur activité, de trouver de nouvelles opportunités d’affaire, ou encore de mettre en place de nouveaux modèles organisationnels.
  • 3/4 des entreprises tous secteurs confondus n’ont pas d’inquiétudes sur les emplois et la trésorerie
  • 28% des entreprises interrogées estiment que la mise en œuvre des mesures sanitaires a provoqué une baisse de productivité pour certains et une baisse des ventes pour d’autres.
  • 60% des entreprises du panel pensent que le télétravail est devenu une opportunité de revoir son business modèle.
  • Le moral des dirigeants est passé à 7 points sur une échelle de 1 à 10. C’est le meilleur score enregistré depuis la création de ce baromètre.

Ce qu’il faut retenir cette semaine :

  • Les entreprises souffrent d’un manque de visibilité pour l’avenir, beaucoup d’incertitudes et de problèmes complexes se dessinent.
  • Les PME industrielles rappellent qu’il est important que les donneurs d’ordre se souviennent qu’ils ont des solutions en local.
  • Les entreprises rencontrent quelques difficultés à mettre en place les mesures sanitaires et à les faire respecter par les salariés et par les clients

Nouveau ! Les habitudes de consommation des dirigeants :

Une question d’ordre personnel a été posée aux dirigeants interrogés pour en connaitre un peu plus sur l’évolution de leurs modes de consommation liée à la crise sanitaire.

  • 32% d’entre eux sont prêts à utiliser davantage les commerces de proximité pour faire leurs achats et 26% sont prêts à consommer en priorité en circuits courts.
Voir toutes les actualités