La boîte à outil des centres-villes

Implanter de nouveaux commerces  en centre ville

Introduction

La redynamisation d’un centre-ville passe également par une diversité de l’offre commerciale. Un appareil commercial complet et diversifié est à la fois source de flux, de synergie et d’attractivité pour le chaland.

Maintenir une offre complète est une véritable carte à jouer pour le commerce de centralité, qui rassemble à la fois des enseignes et des commerces indépendants et spécialisés.

S’il paraît compliqué de « décréter » l’ouverture de nouvelles boutiques, la mairie peut se doter d’outils et encourager des initiatives locales qui permettront d’attirer des porteurs de projets ou nouvelles enseignes afin de capter une clientèle plus large.

Disposer d’une étude du potentiel commercial

Le commerce est une activité dont chacun a une expérience quotidienne : nous sommes tous des « consommateurs ». Cette expérience montre qu’il existe différents comportements de consommateurs et différents acteurs du commerce : les commerçants indépendants ou rattachés à un réseau, les commerçants non sédentaires, les acteurs de la grande distribution, les géants du e-commerce.

Cela montre le besoin d’une connaissance plus objectivée, plus formalisée, susceptible d’être partagée, pour définir une politique du commerce, pour orienter une stratégie opérationnelle.

Toute action publique doit se baser sur une évaluation complète de la situation du commerce : connaissance de l’appareil commercial, du potentiel de consommation, du comportement d’achat des ménages, des équilibres centre-périphérie, des évasions…, ceci afin d’avoir une vision nette et précise des besoins et des objectifs à atteindre.

Objectifs

  • Disposer d’un diagnostic du commerce du territoire, qui détermine les perspectives de développements, c’est-à-dire les surfaces nouvelles par activités  nécessaires, à 10 ans, pour assurer un niveau de services optimum aux populations du territoire, que ce soit en périphérie(s) ou en centralité(s),
  • Partager le diagnostic et associer les acteurs : commerçants, artisans, partenaires institutionnels et financiers ; mettre en place une politique de redynamisation du commerce,
  • Identifier les enjeux de développement du commerce, en lieu avec l’évolution de la population des ménages et des caractéristiques d’attractivité résidentielle du territoire,
  • Identifier des axes d’interventions des actions possibles.

Évaluation de l’action 

  • Effet dynamisant : ciblé
  • Réalisation : sous 3 à 6 mois

En savoir +

Valoriser le cœur de ville pour capter les investisseurs

Pour capter de nouvelles enseignes ou favoriser l’implantation de nouveaux commerces, la réalisation d’un support de présentation de la commune et du pôle commercial est un atout indéniable.

Objectifs

  • Permettre à une enseigne et/ou à un porteur de projet de mieux connaître une commune,
  • Présenter la commune, sa situation et ses atouts économiques, touristiques…,
  • Présenter la stratégie de développement et les actions menées pour favoriser le développement du commerce.

Évaluation de l’action

  • Effet dynamisant : ciblé
  • Réalisation : sous 3 à 6 mois

En savoir +

Accompagner les projets de création reprise

L’attractivité d’un centre-ville passe par le maintien et le développement du commerce de proximité.

La diversité commerciale de l’offre est un élément essentiel de l’attractivité des centralités.

Aussi pour permettre l’implantation de nouveaux commerces et optimiser ses chances de succès, l’accompagnement des porteurs de projet et la réalisation d’une étude de marché sont indispensables.

Objectifs

  • Vérifier l’opportunité d’un projet en validant l’existence d’un marché potentiel suffisant pour assurer la viabilité économique et la pérennité de l’entreprise
  • Formaliser un projet pour le crédibiliser auprès d’éventuels partenaires (associé, banque, financeur)

Évaluation de l’action 

  • Effet dynamisant : ciblé
  • Réalisation : sous 3 à 6 mois

En savoir +

Accompagner l’implantation de nouveaux commerces via une boutique test

Force est de constater que le nombre de locaux vacants dans les centres-villes/centres-bourgs du territoire augmente. Il est désormais probable que, pour bon nombre d’entre eux, aucun porteur de projet ne s’engagera pour un bail commercial classique, en tout cas, pas à court terme.

Face à ce constat, la CCI propose d’accompagner les collectivités, les propriétaires ainsi que les potentiels exploitants afin de proposer des alternatives innovantes et surtout viables économiquement. Parmi les multiples possibilités, l’une d’entre-elle s’avère être la mise en place d’une boutique test.

Objectifs

  • Favoriser l’implantation de nouveaux commerces dans les centralités et améliorer leur attractivité
  • Permettre à des futurs commerçants de tester une idée, un concept en minimisant les risques avant de se lancer durablement
  • Contribuer à la dynamique générale du commerce de centre-ville/centre-bourg.

Évaluation de l’action

  • Effet dynamisant :ciblé  
  • Réalisation : sous 12 mois

En savoir +