La boîte à outil des centres-villes

Lutter contre la vacance des locaux et développer de nouveaux usages

Introduction

Les friches commerciales sont un phénomène symptomatique du délitement des centres-villes/centres-bourgs : elles font état d’un vide commercial progressif de certaines rues, donnant aux passants un sentiment d’abandon et pénalisant de fait l’attractivité d’un centre-ville.

Pour éviter ce phénomène, il existe différents outils permettant de lutter contre les friches commerciales identifiées.

Mettre en place un observatoire des centres-villes

Objectifs

  • Analyser en continu la composition et l’implantation du commerce de centre-ville, grâce à une cartographie des locaux commerciaux et des points de vente, et mesurer les effets des actions menées,
  • Ajuster l’action, détecter les zones où se concentrent les commerces les plus fragiles : locaux dégradés, difficultés de transmission, situation financière tendue,
  • Gérer l’offre de locaux de centre-ville, travailler  la complémentarité des points de vente, assurer  le renouvellement des enseignes et intervenir autant que possible en amont des cessions ou fermetures, 
  • Gérer le périmètre de sauvegarde.

Évaluation de l’action

  • Effet dynamisant : ciblé
  • Réalisation : sous 12 mois 

En savoir +

Accompagner l’implantation de nouveaux commerces via une boutique test

Force est de constater que le nombre de locaux vacants dans les centres-villes/centres-bourgs du territoire augmente. Il est désormais probable que, pour bon nombre d’entre eux, aucun porteur de projet ne s’engagera pour un bail commercial classique, en tout cas, pas à court terme.

Face à ce constat, la CCI propose d’accompagner les collectivités, les propriétaires ainsi que les potentiels exploitants afin de proposer des alternatives innovantes et surtout viables économiquement. Parmi les multiples possibilités, l’une d’entre-elle s’avère être la mise en place d’une boutique test.

Objectifs

  • Favoriser l’implantation de nouveaux commerces dans les centralités et améliorer leur attractivité
  • Permettre à des futurs commerçants de tester une idée, un concept en minimisant les risques avant de se lancer durablement
  • Contribuer à la dynamique générale du commerce de centre-ville/centre-bourg.

Évaluation de l’action

  • Effet dynamisant :ciblé  
  • Réalisation : sous 12 mois

En savoir +

Accompagner les projets de création reprise

L’attractivité d’un centre-ville passe par le maintien et le développement du commerce de proximité.

La diversité commerciale de l’offre est un élément essentiel de l’attractivité des centralités.

Aussi pour permettre l’implantation de nouveaux commerces et optimiser ses chances de succès, l’accompagnement des porteurs de projet et la réalisation d’une étude de marché sont indispensables.

Objectifs

  • Vérifier l’opportunité d’un projet en validant l’existence d’un marché potentiel suffisant pour assurer la viabilité économique et la pérennité de l’entreprise
  • Formaliser un projet pour le crédibiliser auprès d’éventuels partenaires (associé, banque, financeur)

Évaluation de l’action 

  • Effet dynamisant : ciblé
  • Réalisation : sous 3 à 6 mois

En savoir +

Animer les vitrines vides et développer des usages temporaires

Les friches commerciales sont un phénomène symptomatique du délitement des centres-villes / centres-bourgs : elles font état d’un vide commercial progressif de certaines rues, donnant aux passants un sentiment d’abandon et pénalisant de fait l’attractivité d’un centre-ville.

Pour éviter ce phénomène, il existe différents outils permettant de lutter contre les friches commerciales identifiées.

Objectifs

  • Masquer l’impression visuelle de forte perte d’attractivité
  • Lutter contre le sentiment de paupérisation de l’offre et de sa diversité
  • Exploiter les locaux vacants pour renforcer le rôle sociétal du centre-ville
  • Préserver la commercialité des espaces marchands.

Évaluation de l’action 

  • Effet dynamisant : ciblé
  • Réalisation : sous 3 à 6 mois

En savoir +

Instaurer une taxe sur les friches commerciales

Pour pallier au phénomène des « dents creuses » qui accentuent l’impression de paupérisation d’une rue vidée en partie de ses commerces et faire pression auprès des propriétaires de locaux commerciaux, le maire peut décider de taxer les bailleurs et instaurer un impôt local sur les biens commerciaux inexploités.

Objectifs

  • Inciter les propriétaires de locaux commerciaux à remettre leurs biens sur le marché de la location
  • Prévenir l’augmentation des loyers commerciaux par manque de disponibilité.

Évaluation de l’action 

  • Effet dynamisant : ciblé  
  • Réalisation : sous 3 à 6 mois

En savoir +

Adapter les locaux commerciaux grâce au remembrement commercial

La vacance commerciale confère au centre-ville une impression visuelle de forte perte de dynamisme commercial et nuit ainsi de manière importante à l’attractivité de la centralité.

Pour pallier à cette situation, la mairie peut mettre en place des opérations de remembrement des commerces (fusion de cellules commerciales). Non défini par une quelconque réglementation, le remembrement consiste à regrouper des locaux commerciaux en un seul pour créer des espaces commerciaux plus importants et répondre ainsi aux évolutions du commerce et aux attentes d’une clientèle de proximité.

Objectifs

  • Répondre à l’inadaptation de cellules commerciales existantes (trop petites ou trop dispersées dans la ville ou le quartier)
  • Concentrer plusieurs commerces de détail autour d’un pôle pour créer une dynamique
  • Favoriser une commercialisation des locaux inoccupés
  • Eviter les mutations des espaces marchands.

Évaluation de l’action

  • Effet dynamisant : global
  • Réalisation : sous 12 à 36 mois

En savoir +