La députée de l’Eure, Séverine Gipson à CCI Formation Eure
Grand angle : un autre regard sur l'économie du territoire

Des bancs de CCI Formation Eure à ceux de l’hémicycle

L’étonnant parcours d’une ancienne étudiante devenue députée

Dernièrement, CCI Formation Eure a reçu dans ses murs Séverine Gipson, députée de la 1re circonscription de l’Eure et membre de la Commission permanente Défense nationale et forces armées : retour sur cette rencontre avec les étudiants et les formateurs et sur son parcours atypique.

« Depuis mon passage, tout a changé ! » constate Séverine Gipson. « À commencer par le nom : le centre s’appelait alors ECOFIC et ne proposait qu’une seule filière. Entrée avec un DUT, j’y ai suivi un Bac+3 Qualité. Puis, alors que j’étais déjà en poste, un DESS C2AE (Certificat d'aptitude à l'Administration des Entreprises). Je suis ensuite revenue à plusieurs reprises dans le cadre de la formation continue. À l’époque, nous ne disposions que d’une unique salle informatique ! »

De fait, en 30 ans d’existence, l’établissement a bien évolué et les 500 apprenants en alternance des 14 diplômes de CCI Formation Eure profitent aujourd’hui de salles connectées et équipées d’outils numériques pour la mise en œuvre d’une pédagogie mixte (digitale/à distance/présentielle).

« Nous sommes en pleine révolution pédagogique » dévoile David Rousseau, directeur de CCI Formation Eure. « Il faut se rendre à l’évidence : le temps du cours magistral est révolu ! À CCI Formation Eure, nous privilégions la mixité pédagogique en offrant un campus numérique : nos apprenants et formateurs peuvent, à leur guise, utiliser une plateforme mettant à disposition des MOC*, des quizz, des devoirs et divers supports très ludiques. C’est interactif, l’outil leur plait et contribue, ainsi, à favoriser les apprentissages ».

Un rayonnement national !

Si les apprenants sont issus essentiellement de la région Normandie et limitrophes, certains viennent d’Aix-en-Provence, Marseille, Belfort ou même de Malte... les filières Achats et Qualité Sécurité et Environnement revêtant la particularité d’offrir une couverture nationale.

Une formation en prise avec le monde du travail

« Avoir un diplôme en Qualité était alors précurseur », se souvient Séverine Gipson. « Ma formation me destinait plutôt au secteur tertiaire, mais j’ai toujours travaillé dans l’industrie, dans la plasturgie, la métallurgie ou la menuiserie, pour finalement rejoindre le côté obscur de la qualité en tant qu’ingénieur qualité dans une entreprise de certification ! » déclare-t-elle avec humour. « Je n’ai eu aucune difficulté à m’adapter au milieu industriel : en définitive, mes connaissances administratives complétaient parfaitement les connaissances techniques des industriels. Ce partage des expériences est primordial en Qualité ».

L’apprentissage revalorisé

La politique, cette euroise d’origine née à Evreux, l’a découverte en 2009 en s’investissant dans la destinée de son village : Foucrainville, 83 habitants, plus petite commune d’Évreux Portes de Normandie.
Élue maire en 2014, elle a, depuis son élection comme députée en juillet dernier, abandonné cette fonction pour cause de non cumul des mandats. Elle conserve toutefois une place au sein du conseil municipal et du conseil communautaire d’Évreux Portes de Normandie.
« L’État entame un grand chantier sur l’apprentissage. Notre volonté est qu’apprentis et étudiants classiques soient considérés de façon identique. Je viens ici dans une phase d’éclairage, pour me rendre compte de la réalité de l’apprentissage, de ses contraintes, de ses points forts, un peu comme on le ferait dans une démarche qualité. Nous ne nous attachons pas uniquement au statut des apprenants : notre réflexion inclut également les centres de formation et les maîtres de stage. Nous avons la chance, dans notre grande région normande, d’avoir un système d’apprentissage très développé et une très bonne entente à tous les niveaux : CCI, Région, entreprises... chacun joue son rôle et je suis fière d’être leur porte-parole » explique la jeune députée.

À l’école du savoir-être...

« C’est le 3e centre de formation des apprentis que je visite. Ce qui transparait dans la manière d’être et les dires des jeunes rencontrés, c’est une réelle satisfaction : on ressent chez les apprenants beaucoup de respect, de savoir-être et un certain pragmatisme ».

Des compétences acquises, utiles en toutes circonstances

En quittant CCI Formation Eure, Séverine Gipson leur donne un ultime conseil : « Demain, un Bac+2 sera devenu la norme et la moitié des métiers d’aujourd’hui n’existeront plus dans dix ans ; d’autres feront leur apparition. Vous-mêmes ne passerez pas toute votre carrière dans la même entreprise. Alors, poursuivez vos études le plus loin possible, jusqu’au Bac+5 si vous le pouvez, et gardez bien en tête la formation que l’on vous donne ici : elle sera précieuse pour vous adapter à chaque type d’entreprise, d’économie et d’évolution.
Vous partez avec des bons outils, ne les oubliez pas. J’ai toujours mes cours d’analyse transactionnelle : que ce soit dans ma vie d’élue ou professionnelle, ils me servent à appréhender plus facilement les situations et à les décoder rapidement. Les outils et les capacités développées en formation vous suivent toute votre vie, que ce soit en entreprise, lors d’un conseil municipal ou à l’assemblée. Chaque expérience acquise est complémentaire et apportera sa pierre à l’édifice de votre parcours »
conclut la députée.

* Massive online course (formation en ligne massive)

 

Rencontre avec Séverine Gipson, députée de l’Eure : paroles d'apprenats

PAROLES D’APPRENANTS

« Grâce à l’alternance nous nous adaptons plus facilement aux différentes situations. Nous avons aussi l’avantage de pouvoir nous servir des compétences acquises et des relations tissées dans nos entreprises. Sur notre CV, l’année de licence n’est pas une simple année d’étude : c’est une année d’expérience professionnelle et ça change tout ! ».
Adrien, étudiant apprenti en BAC + 3 Responsable Achats et approvisionnements

« Je viens d’une formation initiale axée sur le théorique. Lorsqu’on arrive en entreprise, on se sent en décalage. Aujourd’hui, en alternance, je partage mon temps entre l’entreprise et le centre de formation : j’y trouve une complémentarité.  Elle m’aide à appréhender la théorie et inversement. Nos formateurs ont tous une expérience professionnelle et sont en phase avec le monde du travail actuel. C’est vraiment intéressant ».
Solène, étudiante apprentie en BAC + 4 Qualité – Sécurité – Sûreté - Environnement

« J’ai suivi une formation à CCI Formation Eure pour m’aider et me coacher dans mes recherches d’entreprise d’alternance. CCI Formation Eure a envoyé mon CV à Renault Cléon et j’ai été retenue, mais j’avais déjà commencé les recherches de mon côté ».
Laura, étudiante apprentie en BAC + 4 Qualité – Sécurité – Sûreté - Environnement

« L’avantage de l’alternance, c’est qu’on peut appliquer en entreprise ce qu’on apprend en formation : ça permet de comprendre certaines choses. La formation est vraiment fidèle à ce qu’elle promet. Pour trouver mon entreprise j’ai répondu à des annonces sur Internet et CCI Formation Eure m’a transmis une offre d’alternance à laquelle j’ai répondu : ma candidature a été retenue ».
Léa, étudiante apprentie en BAC + 4 Qualité – Sécurité – Sûreté - Environnement

CCI FORMATION EURE, C’EST...

88% de taux de réussite
92% des étudiants en emploi 6 mois après leur diplôme
4 filières en alternance :

  • Administration - Gestion – RH
  • Commerce –vente
  • Qualité - Sécurité - Sûreté – Environnement
  • Achats - Approvisionnements - Logistique

14 diplômes du BTS au Master2
120 formateurs avec expérience métier
500 jeunes formés par an en alternance
240 modules de formation continue à destination des salariés et des entreprises
2 000 salariés formés chaque année
94% de taux de satisfaction
1 200 entreprises partenaires    

  • Des formations « sur-mesure » adaptées aux spécificités des entreprises
  • Des bilans de compétences et d’orientation