Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
A vos côtés pour créer et développer votre entreprise

Khadija Bouard vous présente son nouveau concept store !

A 40 ans, elle plaque tout pour lancer sa boîte ! 
la kazkad
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Mardi 13 décembre 2022

Khadija BROUARD est responsable du concept store la KAZKAD situé à Vernon, dans le centre-ville. La KAZKAD qu'est-ce que c'est ? C'est une boutique 100% Made in France où vous pouvez retrouver des articles de créateurs et de grandes marques françaises avec un rayon enfant, bébé, textile, papeterie, maroquinerie, décoration et bijoux.

 

Pourquoi avez-vous créé votre entreprise ?

Khadija : Je suis ancienne responsable RH en reconversion. Pourquoi ouvrir ma boutique ? Tout d’abord car c'était un rêve de petite fille d'être marchande, et également car pendant la pandémie, je me suis posé pas mal de question, je voyais pas mal de beaux parcours se réaliser et je me suis dit « Pourquoi pas moi ? ».  J’ai donc décidé de me lancer et j'ai eu les clés de mon local le jour de mes 40 ans, le 20 septembre 2022.

 

Quelles ont été les grandes étapes de votre projet ?

Khadija : La première, c'était déjà de quitter le poste que j'occupais en tant que responsable RH pendant plusieurs années, de me dire que « Je vais quitter un CDI pour une entreprise que je vais monter avec potentiellement un échec à la clé ou pas ». Je me posais beaucoup de questions à cette époque-là. Je me ensuite rapprochée de la CCI Portes de Normandie. J’avais besoin aussi d'être rassuré et reprendre une formation. J’ai eu la chance de pouvoir participer à la formation 5 jours pour entreprendre au mois de mars 2022.

 

En même temps, j'ai été accompagné par une conseillère création de la CCI, Astrid DANNEBEY, qui m'a suivi pendant tout le long de mon projet. C’était rassurant d'avoir quelqu'un qui est là, qui vous soutient, vous écoute et vous aide dans la construction de votre projet.

 

Avez-vous rencontré des difficultés ?

Khadija : J'ai rencontré principalement une difficulté, c'est sur le local. J'ai déposé un dossier pour un local où la précédente locataire avait donné congé mais elle est finalement est revenue sur sa décision. Se fut un échec parce que dans mon projet, j'avais aussi envie de mettre en place des ateliers créatifs avec et ce local s'y prêtait bien. J'en ai parlé aussi à Astrid, je voulais avoir son avis et elle a été un réel soutien. Elle a été disponible et à l'écoute tout au long de mon parcours, c’est très rassurant de savoir que quelqu'un est présent et me soutient, me prodigue des conseils. Je l’ai rencontré à plusieurs reprises dans les locaux de la CCI à Evreux.

 

 

Astrid DANNEBEY, conseillère création à la CCI : C’est tout l’intérêt de l'accompagnement qu'on a pu voir ensemble. Lorsque que vous avez eu ce problème de local, vous avez pris votre téléphone et vous m'avez appelé, on a échangé directement. Ça a été très fluide, très naturel, tout de suite on s'est dit « On va se revoir » parce que vous avez aussi besoin qu'on vous prenne par la main et d'être rassuré. Mon rôle ce n'est pas seulement « Je remplis des choses dans des cases et je vous aide sur le point de vue administratif », c'est vraiment un accompagnement d'humains humains voilà, on a su rebondir, faire autre chose et ce qui nous a amené aujourd'hui à cette à cette superbe boutique. C’est parce qu'on a travaillé main dans la main que vous avez réussi et que vous avez pu obtenir tout ce que vous pouviez avoir de de votre projet.