Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
A vos côtés pour créer et développer votre entreprise

Pourquoi j'ai suivi la formation 5 jours pour entreprendre ?

Après avoir participer à 5 jours pour entreprendre, Elodie Morin a lancé son activité d'assistante indépendante, La plume juridique. Elle revient sur les plus de cette formation, dédiée aux créateurs d'entreprise.

témoignage 5jpe
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez

"Rencontrer de futurs entrepreneurs, s'inscrire dans une dynamique entrepreneuriale"

Habituée à mon activité de salariat, j'ai pu échanger sur mon projet, la mise en place de celui-ci et j'ai trouvé cela formidable de voir autant de projets différents que de participants. J'ai réellement eu l'impression de faire partie d'un groupe et de changer de statut le temps de la formation. Cela m'a fait beaucoup de bien.

 

J'ai quitté le salariat, après avoir crée mon entreprise (après avoir fait la formation) et cumulé les deux statuts pendant quelques mois. La formation s'est inscrite dans cette dynamique de changement de statut et de prise de confiance pour me lancer.

 

"Aborder les points clés : étude de marché, comptabilité, juridique, prospection, protection de la marque..."

La formation a parfaitement répondu aux questions que se poseront tôt ou tard les jeunes entrepreneurs. Le fait qu'il y ait différents intervenants crée également une dynamique. Les expériences échangées par ces derniers permettent de soulever des questions et de confronter l'expérience de chaque stagiaire dans son projet.

 

Echanger sur mon projet m'a permis une nouvelle fois de me positionner en tant qu'entrepreneure et prendre confiance en moi. Le support de formation permet de s'y référer quand les questions me reviennent, y compris après la création de mon entreprise, et les cartes de visite distribuées permettent aussi de pouvoir contacter les intervenants si nécessaire.

 

"Dédiaboliser les relations avec les banques, l'URSSAF et les impôts !"

Un intervenant avait souligné un point important : il faut voir la banque comme un partenaire. Je n'avais pas besoin de financement au début de mon activité, j'avais déjà acquis le matériel nécessaire ou budgétisé celui-ci.

Ceci étant, une banque m'accompagne aujourd'hui pour le financement d'un local. En la considérant dès le début comme un partenaire, en ouvrant un compte bancaire professionnel et en défendant mon projet, j'ai dorénavant un allié supplémentaire dans mon activité professionnelle. Je pense que ce point n'est pas à négliger et a été justement souligné par l'intervenant. J'ajoute que le provisionnel que nous avions travaillé ensemble m'a été très utile.

 

Concernant l'URSSAF et les impôts, j'ai également apprécié les différentes interventions. Lorsque j'ai par la suite créé mon entreprise, des accompagnements ont été proposés et j'y ai répondu favorablement.

 

La formation 5 Jours pour Entreprendre m'a montré l'intérêt du réseau et de ne pas faire cavalier seul, quand bien même l'on peut croire à son projet. Elle dédiabolise le banquier, l'URSSAF et les impôts...

 

"Si j'avais un conseil à donner ?"

Je me suis encore plus rendue compte à quel point la formation était utile, quand j'ai vu sur les réseaux sociaux (Facebook) le nombre de questions "basiques" posées par des futures secrétaires indépendantes.

Certaines se lançaient sans avoir la moindre information fiable et j'ai pu à plusieurs reprises conseiller la formation 5 Jours pour Entreprendre dispensée par les CCI. 

Un dernier conseil peut-être, suivre la formation à la génèse de son projet. En effet, grâce à l'accompagnement de ma conseillère CCI, j'avais déjà creusé certains sujets abordé lors de la formation. J'invite donc au préalable chaque stagiaire à faire quelques recherches en amont sur son projet !